Visa pour la Thailande ?

Votre prochaine destination de vacances est la Thaïlande au sud-est de l’Asie. Vous vous apprêtez à découvrir Bangkok, à visiter les joyaux archéologiques de l’ancien Royaume de Siam dans le nord ou encore à vous relaxer sur les plages du sud du pays. Afin de partir l’esprit tranquille, ne négligez pas les formalités d’entrée dans le pays.

Conditions d’exemption de visa pour les ressortissants français

Les ressortissants français, tout comme ceux de l’Union européenne, qui prévoient d’effectuer un séjour touristique de moins de 30 jours en Thaïlande sont gratuitement exemptés de visa. Cette durée est réduite à 15 jours si l’entrée dans le pays se fait par voie terrestre et non par voie aérienne. Cependant, il leur est obligatoire de présenter un passeport en cours de validité à l’office des douanes sur lequel sera apposé un tampon faisant office d’exemption de visa pour 30 jours (transit without visa) à leur entrée dans le pays. La date d’expiration de ce passeport doit de surcroît dépasser d’au moins 6 mois la date d’entrée en Thaïlande. Il n’est plus possible de prolonger son séjour à l’aéroport en procédant à un cumul d’exemptions de visa de 30 jours car les services d’immigration en compliquent les démarches depuis le coup d’État de mai 2014. Cependant, une prolongation d’exemption de visa de 30 jours pourra vous être octroyée au bureau d’immigration de Chaeng Wattana à Bangkok. Pour cela munissez-vous d’une photo d’identité, de votre passeport et de 1900 baht (aux alentours de 50 euros) en espèces et armez-vous de patience. Quiconque se trouve en situation irrégulière notamment en dépassement de visa est sévèrement puni et fiché sur une liste noire interdisant l’entrée sur le territoire thaïlandais pour une durée de cinq ans. Pour un séjour touristique de plus d’un mois, ce n’est peut-être pas la meilleure solution et il est probablement préférable d’opter pour un visa thailande.

Le visa de tourisme pour la Thaïlande

Pour tout voyage touristique de plus de 30 jours, il est préférable d’obtenir un visa thailande touristique auprès du consulat de Thaïlande en France avant votre départ. Le visa touristique vous autorise à séjourner 60 jours dans le pays et peut être prolongé de 30 jours auprès du bureau d’immigration de Chaeng Wattana à Bangkok contre 1900 bahts (aux alentours de 50 €). Celui-ci est délivré à condition de prouver que vous disposez des sommes nécessaires à votre subsistance en Thaïlande pendant vos deux mois de voyage (à savoir 500 euros par mois soit au minimum 1000 euros pour 60 jours sur un relevé de compte bancaire récent). D’autre part, pour l’obtention du visa, il vous faudra présenter un passeport valide, une photo d’identité en couleur, une photocopie de votre titre de transport (billet d’avion) et 30 euros en espèces. Il existe deux sortes de visas touristiques :

– le visa avec entrée simple dont la validité est de trois mois vous permet de n’entrer qu’une seule fois en Thaïlande ; il est automatiquement annulé dès que vous en sortez même s’il ne s’est pas écoulé 60 jours depuis votre arrivée dans le pays,

– le visa à multiples entrées dont la validité est de 6 mois vous donne droit à plusieurs entrées et sorties de Thaïlande, sachant que chacun des séjours qui y est effectué doit être inférieur à 60 jours.

Conclusion :

Sur ces quelques recommandations, préparez-vous à partir sereins en Thaïlande. En ayant pris soin de vérifier que vous remplissez les conditions requises pour entrer et séjourner dans le pays à l’avance, c’est libérés de toutes formalités administratives que vous pourrez vous employer à découvrir ce magnifique pays dont la culture ne vous laissera pas insensibles.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire