La Thaïlande est un pays de rêve, accessible à tous. Cependant, les autorités locales sont assez sévères en ce qui concerne l’entrée des touristes. Si vous prévoyez de vous rendre dans ce pays, vous devez absolument posséder un passeport valable au moins 6 mois à compter de la date d’entrée. Le visa dépend en grande partie de la durée de votre séjour. Il faudra aussi être à jour pour certaines vaccinations. L’ambassade thaïlandaise est disposée à vous informer sur les formalites Thailande selon votre nationalité.

 

Le passeport : un document obligatoire pour un voyage en Thaïlande

Quelle que soit la durée de votre séjour en Thaïlande, vous devez vous munir d’un passeport en cours de validité, encore valable au moins 6 mois après la date prévue pour votre retour. Généralement, cette formalité est la même pour les personnes de nationalité belge, suisse ou canadienne. Jusqu’à présent, le passeport d’urgence n’est pas encore accepté en Thaïlande.

Dans le cas où vous voyagez avec vos enfants, il est important que vous sachiez que les mineurs, qu’importent leurs âges, doivent également posséder un passeport individuel. La législation française exige que les mineurs qui voyagent avec au moins un parent n’aient pas besoin d’une autorisation de sortie du territoire. Toutefois, ce document est obligatoire dans la mesure où cette condition d’accompagnement n’est pas respectée. En clair, l’enfant devra présenter son passeport ou sa carte d’identité, un formulaire de sortie du territoire, et une photocopie du titre d’identité du parent signataire. Si l’enfant voyage avec le parent dont il ne porte pas le nom, un document qui prouve sa filiation doit également figurer dans la liste des documents obligatoires.

Notez que le passeport est également exigé même si vous entrez en Thaïlande par voie terrestre. Deux fois par année calendaire, il est possible de se rendre en Thaïlande depuis le Cambodge, le Laos et la Malaisie. Que vous voyagiez par avion ou en voiture, il est conseillé de présenter un billet de sortie aux agents des douanes et aux agents des postes-frontière. Les formalites Thailande ne sont pas les mêmes pour chaque pays. Il faudra également respecter celles qui sont en vigueur dans le pays d’accueil.

Le visa pour la Thaïlande

 

 

D’après les formalités Thaïlande concernant le tourisme et l’immigration, tous les ressortissants du G7 (la France incluse), sont dispensés de visa Thailande pour tous les séjours inférieurs ou égaux à 30 jours, et cela, qu’ils entrent en Thaïlande par voie aérienne ou par voie terrestre. Néanmoins, ces ressortissants doivent posséder un billet de bus ou d’avion aller-retour égal ou inférieur à 30 jours après le jour d’arrivée. Ces billets doivent être achetés bien avant de se présenter à l’aéroport. Dans le cas contraire, l’accès à bord peut être refusé, notamment si le voyage se fait via une compagnie aérienne thaïlandaise. Si vous souhaitez augmenter la durée de votre séjour, vous pouvez effectuer une demande d’extension de 30 jours auprès des bureaux d’immigration. Ce faisant, les responsables de l’immigration locale vous demanderont de changer la date du billet de retour sur place.

Si le séjour en Thaïlande fait plus de 30 jours, un visa touristique est nécessaire. Ce visa est valable pendant 60 jours et est utilisable pendant les 3 mois à compter de sa date d’émission. L’avantage avec ce visa, c’est qu’il s’obtient facilement et à moindre coût. Il est possible d’obtenir une extension de 30 jours sur le visa touristique, ce qui peut ramener votre séjour en Thaïlande à 90 jours.

Pour obtenir un visa touristique pour la Thaïlande, la demande doit être effectué auprès de l’ambassade thaïlandaise à Paris, après une prise de rendez-vous obligatoire en ligne. Les documents que vous devez fournir sont :

 

  • Le passeport valide et une photocopie de celui-ci
  • Le formulaire de demande
  • La photo d’identité
  • La photocopie du titre de séjour
  • La photocopie de la réservation du billet d’avion
  • La photocopie du justificatif financier
  • Le justificatif de la réservation d’hôtel
  • La somme de 30 €

 

 

Les formalités inhérentes concernant les vaccins à faire

 

Aucune vaccination n’est obligatoire pour les ressortissants du G7. Cependant, il ne s’avère pas futile de vérifier si vous êtes à jour concernant les vaccinations universelles, telles que la DTP, la coqueluche, l’hépatite B. À moins que vous ne comptiez rester dans la capitale, les vaccins indispensables sont ceux qui sont contre l’hépatite A, et contre la typhoïde.

En revanche pour les longs en milieu rural, vous devez vous faire une vaccination préventive contre la rage. Les trois injections rabiques seront de rigueur. Si malencontreusement vous vous êtes fait mordre par des animaux susceptibles d’inoculer le virus de la rage, il faudra rajouter 2 injections à 24 heures d’intervalle. Si vous comptez vous rendre en dehors des zones touristiques de Thaïlande, il faudra songer à vous faire une vaccination contre l’encéphalite japonaise.

Bien que le paludisme soit en cours d’extinction dans la majeure partie de la Thaïlande, il demeure présent dans les zones frontalières. Aucun vaccins Thailande ne protège entièrement contre le virus du Zika et de la dengue, aussi, il faut prévoir des vêtements adéquats et des répulsifs.

Afin d’éviter les risques alimentaires, il est conseillé de

 

  • Ne jamais boire de l’eau du robinet
  • Ne jamais ajouter des glaçons dans les boissons
  • Laver et de peler les fruits et les légumes
  • Manger des aliments bien cuits

 

 

Les précautions à prendre pour un voyage en Thaïlande

 

 

La Thaïlande est un pays avant-gardiste en termes de sécurité. Néanmoins, les touristes ne sont jamais à l’abri des petites rapines, des cambriolages et des agressions nocturnes. La prudence est donc de mise lorsque vous vous rendez dans l’extrême sud, dans le nord-ouest ou près de la frontière avec la Birmanie. Quelle que soit la raison qui vous amène à vous rendez dans ces régions, n’oubliez jamais de signaler votre présence auprès du ministère des Affaires étrangères via le programme Ariane. Dès lors que vos données sont saisies par ce programme, vous recevrez les recommandations de sécurité en cas de crise. Par ailleurs, la personne que vous avez désignée comme contact est prévenue, si besoin est.

La Thaïlande est un pays assez traditionnel dans son ensemble, aussi, il faudra respecter les us et les coutumes locales.

Pour conduire une voiture en Thaïlande, vous devez posséder le permis de conduire international, bien qu’il ne soit pas toujours demandé par les prestataires. Pour l’obtenir, il suffit d’en faire la demande auprès du service national chargé des échanges de permis et des permis internationaux. À défaut, vous pouvez emmener votre permis, mais avec une traduction assermentée.

Une mesure de sécurité est récemment entrée en vigueur dans les aéroports. Tous les appareils électroniques doivent être chargés pour que les agents de contrôle puissent les allumer. Si votre smartphone est défectueux, et qu’il ne fonctionne pas, il vous sera confisqué.

Visa pour la Thailande ?

Votre prochaine destination de vacances est la Thaïlande au sud-est de l’Asie. Vous vous apprêtez à découvrir Bangkok, à visiter […]